• Soupir...

     

     

    Arracher à nos souffles de tristesse

    Un maigre soupir d'espoir

    Pour un coeur qui bat « peut »

    Mais n'aspire qu'à la vie

    Le regret de ne pas voir

    Plus loin que nous

    Aux frontières de nos âmes

    Qui s'évadent parfois

    A la lisière de nos pensées

    Qui se troublent dans la nuit

    Pour s'égarer à la rosée

    Et renaîtrent au petit matin

    Dans un soupir de vie

    Faible et incertain...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :