• Ténèbres glaçés...

     

     

    Les ténèbres glacées ne dissous nos rêves

    Visions enflammées du diable chassées d'une main blanche

    Qui réclame le sommeil, le repos de l'âme

    Mène dans l'obscurité

    La conscience à une flamme miraculeusement animée

    Un frisson de souffrance ramène à la vie

    L'existence du corps

    Lascivement meurtrit d'un objet innocent

    La main qui agit dans l'ombre « conscience »

    N'a guerre le choix elle entend « souffrance »

    Qui amplifie sa peine...

    Perpétuité dans l'âme

    Qui parfois rencontre un miroir seulement pour se dire

    « Regarde toi, faible et méprisable ! »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :