• Ton fardeau

    Dans les éclats de verre de nos vies mysérables

    tu laisses ton coeur de pierre rendre leur vie de marbre

    Tu portes des chaînes en toi

    Débarasses-toi s'en !

    Mais poses-les loin de moi,

    je ne suis pas l'enfant présente

    pour porter ton fardeau,

    ou me noyer dans tes larmes.

    Sache qu'il n'y a que les mots

    qui puissent réduire mon âme aux flammes.

    23.IV.2007

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :